Tout ce qu'il faut savoir sur les huiles végétales

Tout ce qu'il faut savoir sur les huiles végétales

Guides & Conseils

Photos Louis Canadas

Texte Théa de Gubernatis

Partager l'article sur

Des huiles aux véritables super pouvoirs.

Une mystérieuse légende urbaine perpétue l’idée que l’huile ne ferait que rendre la peau plus grasse, obstruant les pores et créant d’affreux points noirs. Pourtant, elle pourrait bien devenir votre BFF dans votre routine, à condition de choisir celle adaptée à vos besoins. Comment utiliser ces huiles ? Accrochez-vous : les possibilités sont infinies.

 

L’écosystème de la peau

Le sébum est un composant essentiel et naturel dans l’équilibre cutané. Composé de différents lipides, variant selon chacun, il peut parfois être produit en quantité trop importante (stress, pollution, hormones - les agréables aléas de la vie), donnant un aspect brillant à la peau. Au contraire, un manque de sébum va fragiliser la peau et la rendre sèche.

Un peu de science : pour les peaux grasses, les meilleures huiles végétales sont celles qui contiennent un pourcentage élevé d'acide linoléique, un acide gras qui a la propriété de ne pas boucher les pores cutanés. En apportant l’hydratation dont la peau a besoin, celle-ci se régulera plus efficacement. Les huiles contenant cet acide sont légères, sèches, et ne laissent pas de film gras. En revanche, une huile contenant plus d’acide oléique sera plus grasse et lourde mais aussi plus hydratante. Elle réduira les inflammations, convenant donc mieux aux peaux sèches.

 

Huiles végétales vs huiles minérales

Les huiles minérales, issues de la pétrochimie, sont neutres, sans odeur, sans colorant et sans principes actifs. Elles hydratent en formant un film plastique à la surface de la peau, mais empêchent également l’évacuation du sébum et des toxines, pouvant amener à l'apparition de boutons. En comparaison, les huiles végétales contiennent des vitamines, des acides gras et des minéraux essentiels, améliorant ainsi la santé globale de la peau. Elles sont efficaces sur le corps, le visage et les cheveux. Que demander de plus ? Petite revue des huiles végétales les plus communes et de leurs super-pouvoirs.

 

L’huile d’argan

Issue des graines de l’arganier, un arbre poussant dans les zones arides du sud-ouest du Maroc, elle est utilisée pour la beauté - et la cuisine. Elle s’applique aussi bien sur la peau que sur les ongles, les cheveux et la barbe.

Super-pouvoirs : Sa haute contenance en vitamine E aide à faire disparaître les cicatrices et la sécheresse du cuir chevelu. Son taux d’acide oléique et d’acide linoléique la rend adaptée à de nombreux types d’utilisations et de peaux.

 

L’huile d’avocat

Oui, l’avocat c’est le fruit du millenial, c’est votre ami beaucoup trop cool et stylé, tellement qu’il en devient énervant. Et bien l’huile d’avocat, c’est encore mieux. Ultra riche, elle pénètre dans la peau mais y laisse également un film protecteur, parfaite pour les peaux sèches.

Super-pouvoirs : Sa composition hyper généreuse : 75% d’acide oléique, rien que ça. C’est une des huiles les plus riches. Elle contient également des caroténoïdes, vitamines C et E, prévenant le vieillissement de la peau et combattant les radicaux libres. Elle est également très utile pour les cheveux abîmés.

 

L’huile de prune

Obtenue à partir des amandes de la prune, c’est un tiercé gagnant d'antioxydants, de polyphénols et d'acides gras.

Super-pouvoirs : L’huile de prune a un taux d’acide linoléique supérieur à l’argan, de la Vitamine A et E, 13 sortes d’acides gras... Résultats ? Hydratation et adoucissement en profondeur, protection et réparation de la peau. Une utilisation régulière permet d'obtenir un teint plus uniforme et éclatant, tout en étant très légère à l’application.

 

L’huile de figue de barbarie

La figue de barbarie, fruit du cactus est un vrai survivor. Il résiste au climat sec et sans eau du désert Marocain pendant de longues périodes sans que sa qualité n’en soit altérée. Les fruits renferment de minuscules graines noires, qui sont extraites, séchées, puis pressées à froid pour finalement obtenir l'huile de figue de barbarie.

Super-pouvoirs : Un combo d’omégas 6 et 9, de vitamine E, de zinc, d’acide linoléique et d’acides aminés, qui stimulent la production de collagène pour favoriser une régénération cellulaire plus rapide et réactivent l'élasticité de la peau. On la trouve dans nos hydratants riche et matifiant.

 

L'huile de kukui

L’arbre de kukui est le symbole officiel de l’île d’Hawaii (rien que ça). L’huile est utilisée depuis des milliers d’années par les Hawaïens pour aider à apaiser la peau lorsqu'elle est exposée à des éléments agressifs comme le soleil, le vent et l'eau salée. Heureusement, elle est aussi compatible avec la pollution, le métro et autres joyeusetés urbaines.

Super-pouvoirs : L'huile de noix de kukui est composée de 42 % d'acide linoléique et de 29 % d'acide oléique, aidant à guérir l’inflammation cutanée, tout en maintenant la peau saine et nourrie. Parfaite pour le feu du rasoir !

 

L'huile de jojoba

La petite dernière pour la fin, l’huile de jojoba est certainement la plus universelle dans son usage ! Elle aime tout le monde sans exception. Riche en antioxydants, vitamines et minéraux, elle est fantastique pour votre peau - mais aussi pour vos cheveux, barbe et ongles.

Super-pouvoirs : Sa composition moléculaire est similaire au sébum, de sorte qu'elle garde la peau à l'abri de toutes les agressions sans lui faire perdre sa barrière d'hydratation naturelle.

Où les trouver

Hydratant Riche Visage
Huile pour Barbe Patchouli & Cèdre

Sur le même sujet

L’huile de ricin : fait-elle vraiment pousser la barbe ?

L’huile de ricin : fait-elle vraiment pousser la barbe ?

L'huile de ricin... Si vous voyez : elle est souvent décrite sur Internet comme huile magique. Sans être une potion miracle, l’huile de ricin est l’alliée des cheveux et des poils en manque de vigueur. On vous dit tout !

×