5 raisons de ne pas faire l'impasse sur la crème solaire 5 raisons de ne pas faire l'impasse sur la crème solaire

5 raisons de ne pas faire l'impasse sur la crème solaire

Guides & Conseils

Photos Friends / NBC

Texte Nolyne Cerda

Partager l'article sur

L’été a sonné l’heure de vous laisser hâler. Mais pas à n’importe quel prix. Voici, s’il en fallait, 5 bonnes raisons de ne pas faire l’impasse sur la crème solaire.

Nous sommes en juillet 2021. Si vous n’êtes pas encore partis en vacances, il se peut que vous soyez victime de la grisaille ambiante. Oui, mais même si votre exposition au soleil est furtive et ne dure que quelques heures, il va falloir vous protéger. Vraiment. Voici 5 bonnes raisons de le faire.

C’est essentiel pour la santé

Pour beaucoup, la crème solaire ne semble pas encore automatique. Et les excuses pour s’en dispenser sont nombreuses : « ça colle », « je n’en ai pas besoin » ou encore « je n’ai pas le temps, je ne bronze que quelques minutes ». Les UVA et UVB du soleil brûlent pourtant en profondeur et de façon insidieuse. Quand on commence à ressentir des échauffements, c’est qu’il est trop tard, les tissus sont déjà touchés. Or, entre 1980 et 2018, le nombre de nouveaux cas de cancers de la peau a plus que triplé, selon une étude récente du ministère de la santé. La raison ? Les mœurs ont changé, on s’expose beaucoup plus qu’avant parce que le bronzage ou l’effet bonne mine est glorifié. Seulement, outre les cancers, d’autres problèmes surviennent systématiquement lorsque l’on ne se protège pas avec une crème solaire adaptée.

Pour prévenir le vieillissement cutané

Apparition de taches, accentuations des rides et aggravation de l’acné sont autant de conséquences à une exposition sans protection. Appliquer un écran solaire que l’on renouvelle toutes les deux heures et après chaque baignade, c’est prévenir du vieillissement prématuré. Et ça concerne toutes les carnations ! En effet, les rayons du soleil attaquent nos cellules et la barrière protectrice de l’épiderme qui finissent toutes par baisser les bras pour des conséquences visibles sur le long terme. De même, un mythe veut que le soleil agisse positivement sur l’acné et autres problèmes de peau. C’est sans compter l’effet rebond, derrière, à la rentrée. Utiliser une protection forte - et surtout pas d’huile accélératrice de bronzage sans SPF - c’est miser sur la bonne santé de sa peau pour plus tard.

Ca n’empêche pas de bronzer

L’autre idée reçue des SPF50 notamment est qu’ils empêchent de bronzer. Là encore, c’est faux. Les filtres bloquent pendant un temps donné les mauvais rayons mais n’empêchent en aucun cas la mélanine, le pigment chargé notamment de colorer la peau, de s’activer. Le hâle va arriver plus ou moins rapidement selon les carnations et le patrimoine génétique de chacun, mais il sera bien là.

Ca permet d’avoir la peau hâlée plus longtemps

Par ailleurs, prendre soin de sa peau avant, pendant et après l’exposition, tout en évitant les coups de soleil, c’est miser sur un bronzage qui dure dans le temps. Moins agressée parce que préservée, la peau s’oxyde beaucoup moins et les cellules sont ainsi plus fortes pour se renouveler. Si l’on associe un bon rituel d’hydratation après chaque exposition ainsi qu’une exfoliation douce, à vous le hâle parfait pendant plusieurs semaines.

Des options safe pour l’environnement

Enfin, bonne nouvelle, les formulations des crèmes solaires connaissent une véritable révolution depuis quelques années. Celles dites « ocean protect » ou « water lover » proposent des formules propres et respectueuses des fonds marins. En effet, les scientifiques alertent sur l’impact nocif des crèmes solaires aux ingrédients chimiques sur les récifs coralliens notamment. Les soins nouvelle génération, voir chez Biotherm ou Vichy, veillent à préserver l’écosystème marin autant que la peau.

Pour une peau halée

Hydratant Visage Matifiant SPF30
Exfoliant

Sur le même sujet

Quel indice choisir pour sa crème solaire ?

Quel indice choisir pour sa crème solaire ?

C’est les vacances ! L’heure de s’étendre au soleil a sonné et avec elle, l’impératif de l’été : se protéger des UV. Vous avez beau le lire chaque année, vous êtes encore nombreux à faire l’impasse sur la crème solaire pendant les vacances. Remettons les compteurs à zéro pour comprendre pourquoi une protection solaire est indispensable et comment choisir le bon indice pour sa crème solaire !

Comment bien se protéger du soleil en ville

Comment bien se protéger du soleil en ville

Si les lunettes de soleil servent le style, la crème solaire permet d’en avoir longtemps.